accueil_013.gif  Plein Phare N° 245 du jeudi 5 octobre 2017 est disponible ICI   
 
Vous êtes ici :   Accueil » Visite Albert II de Monaco
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Ce site dans votre langue

French English Arabic Bulgarian Catalan Chinese (simplified) Chinese (traditional) 
Croatian Czech Danish Dutch Filipino Finnish German 
Greek Hebrew Hindi Indonesian Italian Japanese Korean 
Latvian Lithuanian Norwegian Polish Portuguese Romanian Russian 
Serbian Slovak Slovenian Spanish Swedish Ukrainian Vietnamese 

Plugin TranslatorBox par Dipisoft
Merci à Google Traduction

Mairie
Loisirs
Tourisme
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.plevenon.fr/data/fr-articles.xml

Visite de S.A.S le
Prince Albert II de Monaco

Discours de Claudine BELLIARD, Maire de Plévenon - Cap Fréhel  ICI


Vendredi 6 juillet 2012


Accueil de Son Altesse Sérénissime Albert II de Monaco
au phare du Cap Fréhel


Monseigneur,


Au nom des Plévenonnais j’ai le bonheur et le plaisir de vous accueillir dans notre commune où vos ancêtres, les Seigneurs de Matignon, ont vécu. Depuis cette époque lointaine, nous avons gardé la mémoire de votre famille en nous associant aux principaux évènements familiaux de votre principauté.


De ce passé et de vos ancêtres nous avons hérité d’un patrimoine historique remarquable. Aujourd’hui notre commune peut s’enorgueillir de compter trois monuments classés aux titres des monuments historiques : le Fort La latte, joyau des côtes nord de la Bretagne, et les deux phares du Cap Fréhel . Du haut de la tour on découvre un panorama exceptionnel qui balaye d’Ouest en Est la baie de St Brieuc et Bréhat, les îles Chausey et la côte normande (le Cotentin), la pointe du Grouin et l’entrée du port de St Malo.


Par sa situation géographique très avancée au milieu de la Manche Ouest, entre côte de Penthièvre et Côte d’Emeraude, le cap Fréhel et ses hautes falaises de grès rose ainsi que la pointe de Latte occupent une position  stratégique très importante dans notre histoire maritime.

  • · Au 14 ème siècle marqué par la guerre de 100 ans, nos principaux ennemis, je ne les nommerai pas, arrivaient par la mer. A la demande de Charles de Blois, duc de Bretagne, l’un des seigneurs de Matignon (Etienne III de Goyon) fait édifier le château de la Roche Gouyon pour protéger l’entrée du port de St Malo mais aussi la baie de la Fresnaye, située au coeur de laseigneurie de Matignon.
  • · Le 17 ème siècle est lui marqué par l’accroissement du commerce maritime avec comme corolaire la mise en place d’une signalétique permettant de guider les marins de jour comme de nuit. Devant le Cap Fréhel et le château de la Roche Gouyon la circulation maritime devient intense avec le développement du commerce vers les Antilles, les Amériques et les indes mais aussi avec les morutiers de retour de Terre-Neuve, les corsaires et les pirates.


Des aveux conservés aux archives départementales des Côtes d’Armor nous apprennent qu’en 1687 le comte de Gacé seigneur de Matignon, propriétaire des landes du Cap Fréhel, cède, au profit des armateurs et commerçants malouins 1.5h (trois journeaux) de terres situés sur l’extrême pointe du cap, pour édifier la première tour à feu et sécuriser ainsi l’entrée du port de St Malo.
Sécuriser la circulation maritime est une mission de service public .Votre famille a contribué à cette noble mission.
La première tour à feu construite sur vos anciennes propriétés a été remplacée en 1702 par la Tour Vauban, du nom du ministre de Louis XIV, puis complétée par un phare construit en 1847. Ce dernier, détruit pendant le 2nde guerre mondiale, a été remplacé en 1950 par la construction actuelle.


Cette mission aujourd’hui perdure avec ce symbole très fort qu’est tous les quatre ans la Route du Rhum. Après un départ de St-Malo et avant d’entamer au mois de novembre une périlleuse traversée de l'atlantique les navigateurs de la plus célèbre course en solitaire viennent saluer les phares et virer leur première bouée au pied du Cap Fréhel à quelques encablures de vos anciennes possessions.


Plévenon Cap Fréhel a le privilège de posséder un patrimoine hors du commun ; ses sites emblématiques sont les plus visités des Côtes d’Armor et comptent parmi lesplus importants de Bretagne.
A côté de ce patrimoine historique un patrimoine naturel remarquable constitue, avec sa réserve ornithologique et ses 400 hectares de landes classés depuis 1943, un espace unique en Europe et justifie qu’une part importante de la commune soit classée en zone Natura 2000.


Monseigneur, nous connaissons votre engagement pour la protection de l’environnement. Récemment lors de l’élection du président de la République Française ,dans votre message de félicitation, vous avez exprimé le souhait de
coopérer davantage en ce domaine.
En 2006 vous avez crée la fondation Albert II de Monaco qui oeuvre pour la protection de l’environnement et pour une promotion du développement durable à l’échelle mondiale.
A la conférence de l’année Polaire internationale, en avril 2012 vous avez rappelé dans votre allocution que le « combat pour l’environnement est indispensable pour que les générations futures puissent continuer à vivre sur notre belle planète »
Sachez que les Plévenonnais partagent ces valeurs. Tout au long de leur histoire, ils ont su gérer au mieux ces landes et ce bocage pour les préserver et les garder intacts. Nous sommes aujourd’hui fiers de cette préservation garante de la
biodiversité et de la bonne gestion de l’eau.


Votre fondation cherche à promouvoir les énergies renouvelables : des projets de parc hydrolien et éolien « offshore » sont ici à l’étude en baie de St Brieuc. Un parc
naturel marin entre le Cap Fréhel et la pointe de la Hague est aussi en projet.


En 2000 le ministre de l’environnement a créé le réseau des « grands sites de France » et y a inscrit deux sites bretons : la pointe du Raz et le Cap Fréhel Au sein de ce réseau, le label « grands sites de France » est décerné aux sites
emblématiques qui excellent dans la démarche de concilier préservation des sites et accueil de qualité de leurs nombreux visiteurs.


Le Conseil municipal de Plévenon vient de délibérer pour s’engager dans cette démarche de labellisation « grand site de France » marquant ainsi sa volonté :

  • de s’inscrire dans la continuité du travail effectué par nos anciens
  • de transmettre un environnement de qualité aux générations futures


Monseigneur vous le constatez nous partageons ces valeurs de préservation de l’environnement Alors permettez moi de formuler le voeu de voir les liens de mémoire qui nous unissent se prolonger et s’enrichir de cette communauté de
valeurs.


Vous et les monégasques êtes les bienvenus.


CLAUDINE BELLIARD
Maire de Plévenon Cap–Fréhel
Vice-présidente de la communauté
de communes de Matignon

 

https://www.facebook.com/pages/Cap-Fr%C3%A9hel-Info-Tourisme/192401170776992
Catégorie : - Photos souvenir
Page lue 5037 fois


Au Cap Frehel
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  1844271 visiteurs
  68 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 162 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Ephéméride

Vendredi 20 Oct. 2017

Bonne fête à toutes les

Adeline


C'était aussi un 20 Oct.
1919

Les Etats-Unis adoptent la loi de prohibition de l'alcool.


Né(e) un 20 Oct. 1854


Alphonse Allais

La marée

Recherche
Recherche
Vous êtes ici :   Accueil » Visite Albert II de Monaco